Édition du Jeudi 17 septembre 2015


Imprimer Imprimer

Sylvia Pinel présente une ordonnance pour clarifier le Code de l'urbanisme

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a présenté, hier en Conseil des ministres, une ordonnance prévue par la loi Alur visant à clarifier le Code de l’urbanisme. Cette ordonnance, relative à la partie législative, procède à la recodification du livre 1er du Code de l’urbanisme.
En effet, les réformes et les nombreuses modifications législatives qui se sont accumulées depuis 1973 ont rendu ce dernier « difficilement lisible et peu accessible », selon Sylvia Pinel. Les dernières évolutions, – notamment les lois SRU, Alur et ACTPE (Artisanat, commerce et très petites entreprises) – qui ont généralisé les documents intercommunaux, « ont rendu nécessaire la restructuration du Code de l’urbanisme », selon le ministère du Logement. Selon lui, cette restructuration permettrait aux collectivités, aux professionnels et aux citoyens de disposer d’un « accès simplifié aux normes » et une « meilleure maîtrise des nouveaux outils ».
Ainsi, chaque document d’urbanisme (schéma de cohérence territorial, plan local d’urbanisme, carte communale) se verra « consacrer un titre du code et des chapitres spécifiques aux étapes essentielles que sont la participation du public [à l'élaboration de ces documents] et l’évaluation environnementale », explique le compte-rendu du Conseil des ministres. « Toutes les étapes essentielles d’une même procédure seront regroupées dans un seul et même endroit dans le code de l’urbanisme », est-il aussi précisé.
La partie réglementaire fait également l’objet d’une réforme qui sera « présentée d’ici la fin de l’année » et pour laquelle une concertation publique s’est tenue du 21 août au 15 septembre. Le décret à venir reverra le cadre des plans locaux d’urbanisme (PLU).
Le nouveau livre 1er du Code de l’urbanisme et les nouvelles dispositions concernant le règlement du PLU entreront en vigueur le 1er janvier 2016. « Visant à sécuriser, clarifier et simplifier les procédures d’urbanisme, elle facilitera l’émergence de projets de construction », affirme Sylvia Pinel.
À noter que, selon le compte-rendu du Conseil des ministres, le Comité national d’évaluation des normes, qui a examiné le texte jeudi dernier, a « salué la qualité et la pertinence du travail mené qui permet clarification et simplification ».
A.W.
Édition du Jeudi 17 septembre 2015 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr