Édition du Vendredi 7 mars 2008


Imprimer Imprimer

Loyers: l'Ile-de-France reste la région la plus chère à 17,2 euros le mètre carré en moyenne, alors que la Franche-Comté est la moins chère à 6,8 euros le m2

Selon une étude de Clameur (Connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux), les loyers ont augmenté en France de 2,6% en moyenne en 2007, mais la hausse a été moins forte qu'en 2006 (+3,4%). Cette tendance au ralentissement se confirme au début de l'année 2008, avec une hausse de +0,7% sur un an, précise l'observatoire. Les hausses de loyers avaient été de 5,1% en 2005 et 5,8% en 2006. Les propriétaires-bailleurs ont du «largement tenir compte» de cette tendance au ralentissement «pour faciliter la mise en relocation de leurs biens», rapporte le site lemoniteur-expert.com. Les loyers dits de relocation n'augmentent que de 5,7% en 2007, contre des hausses de 7% en moyenne entre les années 2001 et 2004. «Le temps des hausses rapides de loyer paraît donc maintenant terminé», selon Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris X Nanterre, l’auteur de l'étude cité par le site Internet. S'appuyant sur les premiers chiffres de 2008, il ajoute: «cette année, le ralentissement est plus prononcé qu'à l'habitude». Preuve de détente sur le marché, «les délais moyens de remise en location sont allongés depuis 2004», précise M. Mouillard. En outre, «les portefeuilles de biens disponibles à la location ont enflé, les taux de révision sur propositions de loyer ont augmenté et les exigences des candidats à la location sont plus grandes aujourd'hui que par le passé», remarque-t-il. Ce sont les loyers des petits logements qui progressent le moins rapidement, «la demande pour ce type de produits ayant été fortement pénalisée par la dérive des aides personnelles au logement de ces dernières années», indique M. Mouillart, relevant même une baisse de 0,2% sur les loyers des studios depuis le début de l'année 2008. La situation reste contrastée en fonction de l'emplacement géographique des biens à louer. Dans 31,6% des villes, les loyers baissent : à Valence (-0,3%), Versailles (-0,4%), Brest (-0,9%) , Marseille (-2%), Aix-en-Provence (-4,4%), Evreux (-5%), Meaux (-5,9%). En revanche, dans 68,4% des villes, ils augmentent, comme à Annecy (+0,1%) Rennes (+0,5%), Tarbes (+1,2%) Tours (+1,5%), Belfort (+3%), Metz (+4,1%), Caen (+5,9%), Suresnes (+6,7%). L'Ile-de-France reste la région la plus chère à 17,2 euros le mètre carré en moyenne pour les loyers, alors que la Franche-Comté est la moins chère à 6,8 euros le m2. Accéder aux de graphiques, lien ci-dessous.
Édition du Vendredi 7 mars 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du Vendredi 7 mars 2008

Premier ministre
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr