Édition du Jeudi 31 mars 2016


Imprimer Imprimer

Fin de la trêve hivernale : le ministère du Logement lance un plan national de prévention des expulsions

La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé, mardi à Lyon, dans le cadre d’une rencontre avec des travailleurs sociaux et des intervenants en matière de logement, le lancement d’un plan national de prévention des expulsions locatives. Le but de ce plan d’action interministériel est « d’agir en amont, plutôt que laisser se dégrader les situations jusqu’à l’expulsion » afin de trouver des « solutions dès les premières difficultés de règlement des locataires ». L’objectif de la ministre étant de faire diminuer la moyenne annuelle de 11 000 expulsions.
Ce plan de prévention est composé de 48 mesures issues du rapport de modernisation de l’action publique d’août 2014 sur l’évaluation de la prévention des expulsions locatives qui « reprend de nombreuses préconisations du secteur associatif », explique le ministère. Ces mesures s’attachent, entre autres, à mieux repérer et traiter les difficultés, mieux informer les locataires et les bailleurs, mieux former les travailleurs sociaux…
Afin de « casser la spirale de l’expulsion », Emmanuel Cosse préconise ainsi - sur la procédure en tant que telle - de renforcer le rôle des commissions de coordination des actions de prévention des expulsions (Ccapex) pour traiter les impayés de loyer en amont. Le plan prévoit également la parution dans les prochains jours de deux décrets concernant la mise en place d’une charte des expulsions afin de « simplifier et fluidifier les démarches de prévention des expulsions » et le maintien des APL pour « les locataires de bonne foi ».
Par ailleurs, le pôle national des expulsions locatives sera doté de moyens pour « coordonner la mise en œuvre de ce plan d’actions et organisera les Ccapex en réseau au sein du territoire ». Selon ce plan, chaque département devra également se doter d’une antenne de prévention des expulsions.
Saisissant l’occasion, la ministre a également annoncé la pérennisation de 2 300 places d’hébergement supplémentaires avec un accompagnement social des personnes financée par 15 millions d’euros de crédits.
Édition du Jeudi 31 mars 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr