Édition du mardi 22 octobre 2019


Imprimer Imprimer

Le nombre de lits dans les hôpitaux continue de diminuer

 

L’hôpital fait face à un double phénomène. Les capacités d’accueil des hôpitaux diminuent mais pas les hospitalisations partielles (sans nuitée). C’est ce que révèle et développe une étude de la Drees sur les capacités hospitalières (1). 
Globalement, le nombre d’établissements de santé (hôpitaux et cliniques) continue de diminuer. Il en existait 3 036 en 2018. Ce sont surtout les établissements publics qui diminuent : - 4,2 % entre 2013 et 2018. Dans le détail, cela donne aujourd’hui, 1 356 hôpitaux publics (contre 1 416 en 2014), 999 cliniques privées (1 012 en 2014), et 681 établissements privés à but non lucratif (683 en 2014).
Au total, on recense 396 000 lits et 77 000 places en 2018. Deux tiers des lits (61%) et plus de la moitié des places (55%) sont publics. 
Autre diminution pointée, celle du nombre de lits en hospitalisation complète (avec nuitée) : - 1,0 % entre 2017 et 2018. Depuis 2013, cela représente 17 500 lits fermés (-4,2 %). 

La croissance des alternatives aux hospitalisations classiques
Ces diminutions sont à mettre en regard d’une augmentation notable, celle du nombre de places en hospitalisation à temps partiel, donc sans nuitée. Le nombre a progressé de +2,4 % entre 2017 et 2018. 
Autre augmentation à relever, celles des prises en charge en ambulatoire ou à domicile (HAD), qui se développent aussi du fait de l’évolution aussi des technologies médicales et médicamenteuses, souligne la Drees. « 18 100 patients peuvent être pris en charge simultanément en HAD sur le territoire ».
Le nombre de salles d’intervention (chirurgicale, classique, ambulatoire) ou d’exploration (imagerie, actes d’obstétrique hors salles de travail, actes d’endoscopie) tend lui à se stabiliser depuis 2016. La Drees en recense 10 800 (pour 2018). Cela suit une période (entre 2013 et 2016) de forte diminution (-6,2%) liée « aux réorganisations des établissements de santé » et « à la fermeture de salles sous-utilisées » indique la Drees. 

E.S.

(1) « En 2018, le nombre de places en hospitalisation à temps partiel progresse à un rythme soutenu », Études et Résultats n°1130. Télécharger l'étude.
 

Édition du mardi 22 octobre 2019 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France