Édition du vendredi 14 avril 2006


    Imprimer Imprimer

La préparation du budget est dans les temps, indique Jean-François Copé

La crise du contrat première embauche (CPE) n'a pas retardé la préparation du projet de loi de finances 2007, selon le ministre délégué au Budget Jean-François Copé. «Il est vrai que je ne me suis pas précipité comme un fou pour boucler toutes les réunions d'économies structurelles durant ces dernières semaines. Mais on est largement dans les temps», a-t-il dit lors d'un point de presse. Les réunions d'économies structurelles, lors desquelles chaque ministre discute avec le ministre du Budget des marges de manoeuvre qu'il est susceptible de dégager dans son département, seront terminées «dans une quinzaine de jours», a-t-il ajouté. Jean-François Copé a jugé «assez encourageant» le premier «round» de ces réunions. «L'année dernière, c'était encore un peu mondain. Alors que là, c'est franchement beaucoup plus concret», a-t-il déclaré. «L'année dernière, beaucoup de mes collègues arrivaient quand même avec surtout des dépenses supplémentaires et moi surtout avec des économies structurelles.» Jean-François Copé a d'autre part confirmé que le dispositif d'aide à l'insertion professionnelle des jeunes en difficulté, qui remplace le CPE, serait financé par redéploiement des crédits du ministère de l'Emploi et de la Cohésion sociale.Le coût de ce dispositif est évalué par le gouvernement à 150 millions d'euros pour le seul second semestre 2006. «Il a été décidé par le Premier ministre que c'était au sein du budget des différents programmes et des différentes missions dévolus au ministère de la Cohésion sociale et de l'Emploi que ces crédits seraient trouvés», a dit le ministre du Budget. Il a enfin confirmé que l'Etat avait enregistré en février des rentrées fiscales meilleures que prévu, comme l'indiquait la semaine dernière la situation budgétaire pour ce mois-là. Pour l'impôt sur le revenu, «on était à +3,4% fin février par rapport au même mois de l'année précédente et (...) sur la TVA, on est à +4%, ce qui est une indication intéressante en terme de bonne tenue de la consommation», a dit Jean-François Copé.
Édition du vendredi 14 avril 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France