Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mercredi 28 mai 2014
Finances locales

Pour Moody's, la baisse des dotations pourrait faire grimper la dette des collectivités

L’agence de notation Moody’s tire la sonnette d’alarme : la réduction « sans précédent »  des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales devrait entraîner une « dégradation »  de leurs finances et pourrait peser sur leurs investissements tout comme entraîner une augmentation de leur dette, a averti hier l’agence dans un communiqué.
La baisse de 11 milliards d’euros des dotations prévue par l’Etat entre 2014 et 2017 (lire Maire info du 18 avril) représente une « réduction d’environ un quart des concours de fonctionnement entre 2013 et 2017 », note Moody’s qui estime que les collectivités « devraient réduire leurs dépenses de fonctionnement d’environ 28 milliards d’euros sur la période 2014-2017 pour compenser l’effet cumulé de la baisse ».
En outre, pour continuer à investir – les collectivités représentant « environ 70 % »  de l’investissement public –, ces dernières devraient avoir recours à l’emprunt, affirme l’agence, qui juge que « sans mesures d’économies », la dette du bloc communal, des départements et des régions grimperait de 132 milliards d’euros (fin 2012) à 176 milliards en 2017, soit 7,6 % du PIB, contre 6,7 % actuellement.
Reçus hier à Matignon par le Premier ministre Manuel Valls, les représentants de l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) et de l’Association des communautés urbaines de France (ACUF) ont d’ailleurs plaidé pour une « modulation du plan d’économie en fonction de l’effort d’investissement des collectivités locales »  - piste sur laquelle Manuel Valls a accepté « d’ouvrir une réflexion », selon un communiqué des deux associations publié hier.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site