Édition du lundi 22 novembre 2010


Imprimer Imprimer

Le Sommet mondial des maires sur le climat s'est tenu hier à Mexico

A l’occasion du Sommet mondial des maires sur le climat qui s’est tenu hier à l’invitation du maire de Mexico et à quelques jours de l’ouverture de la 16ème Conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur le changement climatique qui se tiendra à Cancun, les associations françaises d’élus locaux ont souhaité renouveler leurs engagements et rappeler leur mobilisation en faveur d’un accord mondial ambitieux et équilibré en matière de lutte et d’adaptation aux changements climatiques. Comme elles avaient eu l’occasion de le faire en amont de la conférence de Copenhague, les collectivités territoriales françaises renouvellent, au travers d’une déclaration commune, «leur appel aux instances nationales, européennes et internationales: «- à œuvrer en faveur de l’adoption, avant 2012, d’un accord global contraignant et équilibré limitant le réchauffement de la planète à deux degrés Celsius; «- à reconnaître expressément le rôle joué par les autorités locales et régionales en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre mais aussi d’adaptation aux conséquences locales du changement climatique; «- à intégrer les opportunités ouvertes par l’action locale et régionale dans les discussions relatives aux mécanismes de financement des actions des pays du Sud, afin qu’ils soutiennent le développement durable des villes et communautés rurales des pays en développement, en renforçant sur ce point, les capacités d'interventions financières des Etats et des gouvernements locaux et régionaux». Dans son intervention lors du Sommet mondial des maires sur le changement climatique, Michel Delebarre, député-maire de Dunkerque, vice-président du Comité des régions de l’Union européenne, a rappelé la détermination des maires européens «à être des acteurs majeurs de ce défi» et que de «200 signataires à l’origine nous sommes désormais 2.000 collectivités signataires de cette convention en Europe». Le sommet a adopté le Pacte climatique mondial des villes ("Pacte de Mexico"), qui peut être signé par les collectivités locales. Il a également été l'occasion d'annoncer le lancement du carbonn Cities Climate Registry (cCCR), un site internet destiné à permettre aux collectivités de tous les pays d'enregistrer leurs actions dans le domaine de la lutte contre le changement climatique. Pour télécharger le Pacte de Mexico, voir premier lien ci-dessous (PDF, 80 Ko). Pour accéder au Carbonn Cities Climate Registry, voir second lien ci-dessous.
Édition du lundi 22 novembre 2010 image
Journal Officiel

Journal Officiel du lundi 22 novembre 2010

Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur
Ministère des Outre-mer
Ministère des Outre-mer
Ministère des Outre-mer
Ministère des Outre-mer
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France