Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 28 janvier 2005
Déchets

Risques de l'incinération d'ordures ménagères : le Comité de la prévention et de la précaution propose une réflexion dans le cadre d'une politique globale de gestion des déchets

Le Comité de la prévention et de la précaution (CPP) vient d'examiner les risques en matière de santé publique pour les personnes résidant à proximité d'un incinérateur d’ordures ménagères. A l’issue de leur réflexion, les membres du CPP recommandent que la question de l’incinération des ordures ménagères en France soit analysée et replacée dans le cadre d’une politique globale de gestion des déchets en France. Cette politique devrait s’articuler autour des axes suivants : la prévention, le renforcement de la réglementation et du contrôle de la conduite des installations, le développement de la recherche, la surveillance environnementale et des populations, l’optimisation des filières de traitement et une politique participative ambitieuse d’information et de sensibilisation du public et des acteurs afin de favoriser leur implication dans les processus décisionnels. Le CPP a été chargé en octobre 2003 par Roselyne Bachelot, alors ministre de l’Écologie et du développement durable, d’examiner la publication récemment parue d’une étude épidémiologique qui concluait à l’existence d’un risque augmenté de développer un lymphome malin « non hodgkinien » pour les personnes résidant à proximité de l’incinérateur d’ordures ménagères de Besançon. La ministre souhaitait qu’à l’issue de cet examen le Comité émette des recommandations sur la conduite à tenir pour les usines d’incinération en fonctionnement. Le CPP ont auditionné différents spécialistes et se sont appliqués à analyser les données existantes et à les interpréter à la lumière de la saisine ministérielle. Ces travaux leur ont permis d’aboutir à des conclusions et des recommandations rassemblées dans une brochure de 54 pages (voir lien).
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site