Édition du mercredi 15 mai 2013


Imprimer Imprimer

L'Insee annonce que la France est entrée en récession

L’économie française est entrée en récession et vient d’enchaîner deux trimestres consécutifs de baisse, a annoncé ce matin l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Selon les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés ce matin, la France est entrée en récession avec un recul de 0,2% de son produit intérieur brut au premier trimestre, qui fait suite à une contraction d'ampleur similaire au dernier trimestre 2012.
Une récession correspond techniquement à un recul du PIB pendant deux trimestres consécutifs. Pour l'ensemble de l'année 2012, l'Insee a conservé son estimation d'une croissance nulle, après avoir révisé à la baisse la croissance du troisième trimestre 2012 (0,1% au lieu de 0,2%). C’est la troisième fois en quatre ans que la France est en récession après les épisodes de 2009 et 2012.
L'acquis de croissance pour 2013 est de -0,3% ce qui signifie que si la croissance était nulle sur les trois derniers trimestres, l'activité économique de la France se contracterait de 0,3% sur l'année.
Le gouvernement maintient néanmoins sa prévision de croissance à 0,1% sur l'année 2013, a cependant indiqué à l'AFP le ministère de l'Economie.
Autre mauvaise nouvelle annoncée ce matin, la baisse record de 0,9% du pouvoir d’achat des ménages en 2012. Cette baisse record subie l'an dernier par le pouvoir d'achat des ménages français a été encore plus forte qu'initialement annoncée. L'Insee, qui l'avait évaluée à 0,4% fin mars, a revu son estimation et fait donc désormais état d'un recul de 0,9%.
Ces chiffres montrent la faiblesse actuelle de l’économie française. « La production totale est au point mort » alors que « la consommation des ménages est atone », explique l’institut. Ce dernier annonce également le repli des investissements pour le cinquième trimestre consécutif ainsi que le recul des exportations.
L’Insee maintient en revanche son estimation d'un déficit public ramené à 4,8% du PIB en 2012 et d'une progression de la dette, à 90,2% du PIB.
Édition du mercredi 15 mai 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France