Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 20 mars 2012
Aménagement du territoire

La DATAR fait le point sur les disparités et les grandes tendances dans les territoires français

La publication par la DATAR (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale) de la troisième édition du rapport de l’Observatoire des territoires, intitulé "Dynamiques, interdépendance et cohésion des territoires", fait le point sur les disparités et les grandes tendances à l’uvre dans les territoires français. Il analyse également les enjeux de cohésion territoriale à différents niveaux géographiques et les principaux défis auxquels sont confrontés les territoires aujourd’hui.
Les travaux de l’observatoire des territoires permettent de dresser plusieurs constats:
«- La France conserve son dynamisme démographique à l’échelle européenne grâce à une fécondité élevée: elle contribue pour 90% au solde naturel de l’Union européenne. Du fait de cette forte croissance démographique et d’une croissance économique modérée, on observe un recul en termes de PIB par habitant par rapport à la moyenne de l’UE. L’Ile-de-France reste de loin la première des 271 régions européennes en termes de contribution au PIB en représentant 4,5% de la production européenne, et les neuf régions françaises qui figurent parmi les 50 plus grandes régions européennes conservent leur position.
«- Les régions dont la population est en forte croissance sont aussi celles où la croissance économique est la plus forte, ce qui bénéficie particulièrement aux façades Sud et Ouest, aux littoraux et aux grandes aires urbaines. Un regain démographique des territoires ruraux est notable dans la plupart des régions.
«- Si le rôle de Paris est confirmé en tant que pivot des échanges avec l’international, on constate qu’il existe de nombreux échanges entre les grandes agglomérations françaises. Les échanges de proximité sont également intenses entre les aires urbaines, et entre celles-ci et leur hinterland. Le rapport présente 26 réseaux, dits «systèmes urbains de proximité» et met l’accent sur les espaces dits «intermédiaires», entre ville et campagne, dans lesquels se concentre la croissance de la population vivant en dehors des aires urbaines.
«- Dans le contexte de vieillissement généralisé, le contraste entre régions du Nord relativement plus «jeunes» et régions du Sud plus «âgées» s’atténue sous l’effet des flux migratoires qui modifient le rythme de vieillissement des régions à l’horizon 2040.»
Le rapport confirme par ailleurs l’accentuation du déséquilibre entre la population des actifs et des retraités, ce qui constitue un enjeu fort pour les territoires qui devront anticiper le développement d’offres de services, et de soins dédiés, tout en veillant au maintien de services attractifs pour attirer ou simplement retenir les populations actives.

Pour accéder au dossier de la DATAR, utiliser le lien ci-dessous.

Suivez Maire info sur Twitter : @Maireinfo2