Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du jeudi 3 juillet 2008
Santé publique

Globalement opposés à la réforme de l'hôpital, les maires seraient favorables à la création de «communautés hospitalières», selon un sondage

Selon un sondage Ipsos (1), une courte majorité de maires se dit opposée à la réforme de l'hôpital. Mais les principales mesures du plan, telles que la création de «communautés hospitalières» suscitent une adhésion chez les élus locaux. Ils approuveraient ainsi, à 84% des 302 maires interrogés, la proposition du rapport Larcher, ancien ministre du Travail et actuel président de la Fédération hospitalière de France (FHF), de constituer des «communautés hospitalières de territoires»: il s'agit, à l’exemple de l’intercommunalité, de regrouper de manière souple plusieurs entités sous l’autorité d'un hôpital référent. Plus globalement, 78% d'entre eux soutiennent «la reconversion de certains hôpitaux en centres de soins de proximité (soins de suite, personnes âgées, pré et postnatalité)» et 84% appuient l'idée d'inciter les cliniques privées «à prendre en charge des missions de service public». 77% des interrogés se disent conscients de la «nécessité de réformer les hôpitaux même si ce n'est pas facile». En revanche, 50% des maires ne sont pas favorables, globalement, à la réforme de l'hôpital (contre 45% de favorables). Ils estiment à 70% que «l'hôpital de proximité doit être sauvegardé, même s'il est peu fréquenté», tandis que 50% placent «la disparition de certaines spécialités (chirurgie, maternité) dans les hôpitaux de proximité» en tête des difficultés à résoudre pour améliorer l'accès aux soins pour la population. Enfin, 67% considèrent que «le risque d'erreur ou d'accident médical n'est pas supérieur dans les hôpitaux de petite taille». (1) Sondage Ipsos-Fédération hospitalière de France-Caisse d'Epargne-Les Echos réalisé du 26 mai au 2 juin auprès d'un échantillon représentatif de 302 maires et adjoints.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site