Édition du mardi 4 novembre 2008


    Imprimer Imprimer

Deux députés-maires, André Chassaigne et Jean Lassalle, dénoncent l'Etat qui «ne porte plus une véritable politique d'aménagement du territoire et des espaces ruraux»

Le député PCF du Puy-de-Dôme André Chassaigne, maire de Saint-Amant-Roche-Savine, et le député MoDem des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle, maire de Lourdios-Ichère, ont lancé hier 3 novembre un appel commun pour faire des «campagnes de France une grande cause nationale». Les deux élus tiendront une conférence de presse demain mercredi 5 novembre pour défendre leur appel «en faveur d'une proposition de loi» sur ce thème. «Nous devons prendre conscience du drame des campagnes françaises, comme la Nation commence à le faire avec ses banlieues malades», écrivent MM. Chassaigne et Lassalle dans un communiqué. Les deux élus dénoncent «la dégradation des services publics», les agriculteurs qui «partent en faillite sans repreneur», l'Etat qui «ne porte plus une véritable politique d'aménagement du territoire et des espaces ruraux». M. Chassaigne s'était fait connaître du grand public, en avril dernier, en faisant adopter un amendement tentant de protéger les zones d'appellation d'origine contrôlée (AOC) des cultures OGM. Proche de François Bayrou, M. Lassalle avait fait, au printemps 2006, une grève de la faim de 39 jours à l'Assemblée pour obtenir le maintien d'une activité industrielle dans le Béarn. (avec AFP)
Édition du mardi 4 novembre 2008 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France