Édition du 18  avril 2017


Imprimer Imprimer

Politique de la ville : les délégués du gouvernement défendent leur premier bilan

L'expérience des délégués du gouvernement aura donné « des premiers résultats très encourageants », à en croire un livre vert remis au ministre de la Ville début avril. Cette expérimentation s'est mise en place en juin 2016, sur décision du comité interministériel à l'égalité et la citoyenneté. Douze sites avaient été choisis, « concentrant de fortes difficultés » : Roubaix-Tourcoing, Amiens, Mantes-la-Jolie, Aulnay-sous-Bois, Trappes, Grigny-Viry Châtillon, Mulhouse-Illzach, Vénissieux-Saint Fons, Avignon, Marseille, Toulouse, Cayenne et Kourou (un seul délégué pour ces deux communes de Guyane). Au départ accueillis avec circonspection et méfiance par les acteurs de terrain, craignant sans doute un dispositif de plus, les délégués semblent avoir trouvé leur place. « Bien identifiés et personnalisant un engagement différent de l’État », dit le rapport.
Leur mission était d'analyser les pratiques et les modes d'intervention mis en place par les acteurs locaux, pour apporter des améliorations et de l'efficacité aux politiques menées, dans l'intérêt des habitants. Comme le souligne le rapport, « les organisations ont souvent une réaction de protection : tout se fait déjà et on a tout essayé. Ce discours convenu se veut rassurant et il est censé clore définitivement le débat. Pourtant, la réalité est souvent bien plus nuancée, et il faut aller au-delà ». Les délégués ont vérifié cet autre constat : une même politique, menée au même moment dans des endroits différents, avec des acteurs identiques, des moyens similaires aura pourtant des impacts différents.
Les délégués du gouvernement ont amorcé quelque chose de nouveau. En revenant sur leurs expériences, ce livre vert sert aussi et surtout de méthodologie pour les prochains délégués du gouvernement. La loi Égalité et citoyenneté a en effet installé ces délégués dans le paysage de la politique de la ville. Ce sont eux qui pourront intervenir sur demande du préfet, après saisine du conseil citoyen.
Au gré de six fiches thématiques (gouvernance, éducation, jeunesse, emploi, santé, prévention de la radicalisation), ce livre vert identifie un certain nombre de leçons ou pistes qui intéresseront tous les acteurs de la politique de la ville. Le délégué ne doit donc pas être un généraliste. Il faut se méfier des intitulés thématiques trop vastes tels la lutte contre la radicalisation. L'expérience d'une déléguée expérimentée pour traiter des questions de santé se justifie. Le thème du peuplement est une problématique centrale. Le sujet des trafics de drogue dans les quartiers est un sujet récurrent et mériterait un délégué du gouvernement chargé de la tranquillité et de la sécurité publique. En rencontrant tous les acteurs, en créant les liens et alimentant les réseaux, les délégués « contribuent à capter des projets » qui sans cela se seraient perdus, faute d'avoir ouvert la bonne porte, trouver le bon partenaire. Les délégués mettent aussi l'accent aussi sur l'animation et les échanges trop peu nourris avec les conseils citoyens. Un point de vigilance réaffirmé quelques jours tard par la secrétaire d’État à la Ville qui réunissait, pour la dernière fois du mandat, le comité national de suivi des conseils citoyens (1157 recensés).
Rappelons que demain, la commission conjointe AMF, France urbaine et Ville & Banlieue dédiée à la politique de la ville et à la cohésion sociale recevra des représentants des candidats à l'élection présidentielle, pour les questionner sur leurs intentions notamment en matière de logement, de rénovation urbaine, d'éducation et d'emploi. Cette rencontre aura lieu de 14 h 30 à 17 h 30, dans les locaux de l'AMF à Paris.
E.S.
Télécharger le livre vert.
Édition du 18  avril 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 16  avril 2017

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 14 avril 2017 relatif à la représentation des collectivités territoriales, des diverses catégories d'usagers, des personnes qualifiées et de l'administration de l'Etat aux comités de l'eau et de la biodiversité et à leur siège en application des articles R. 213-50 et R. 213-51 du code de l'environnement


    Lire le JO  

  • Ministère de l'éducation nationale

    Décret n° 2017-549 du 14 avril 2017 modifiant le décret n° 2016-1049 du 1er août 2016 autorisant des dérogations à l'organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques


    Lire le JO  

  • Décret n° 2017-560 du 14 avril 2017 inscrivant l'opération d'aménagement dite de la Porte Sud du Grand Paris, sur les communes de Bondoufle, Courcouronnes, Corbeil-Essonnes, Evry, Fleury-Mérogis et Ris-Orangis, parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr