Édition du 20  novembre 2001


Imprimer Imprimer

Les maires diront leur " inquiétude par rapport à l'insécurité, sur le contrat territorial et le contrat social ", souligne Jean-Paul Delevoye

Jean-Paul Delevoye, le président RPR de l'Association des maires de France (AMF), qui se réunit en congrès de mardi à jeudi à Paris, a déclaré hier sur Europe 1 que les maires ne veulent plus être "les esclaves de l'Etat" mais "les porteurs de valeurs de la République". Le congrès des maires s'ouvrira en présence du président Jacques Chirac et se conclura devant le Premier ministre Lionel Jospin. M. Delevoye a précisé que "le Premier ministre et le président de la République viennent en tant que président de la République et Premier ministre", à moins de six mois de la présidentielle. "Cela va nous permettre de dire ce que nous ressentons aux plus hautes autorités de l'Etat", à savoir "notre inquiétude par rapport à l'insécurité, sur le contrat territorial et le contrat social", a précisé le sénateur-maire de Bapaume (Pas-de-Calais). "Nous ne voulons plus être les esclaves de l'Etat mais nous voulons être les porteurs de valeurs de la République", a-t-il ajouté. Il a proposé de "supprimer certaines administrations départementales" et de "les mutualiser au niveau régional", sans plus de précision. En matière de lutte contre l'insécurité -"priorité numéro un, quasiment au niveau de l'emploi" pour les élus-, M. Delevoye a souligné que "les maires aujourd'hui sont presque en train de ne plus supporter la légitimité de l'action de l'Etat si elle n'est pas assortie d'efficacité dans les résultats". A moins de six mois de l'élection présidentielle, Jacques Chirac et Lionel Jospin iront parler devant le 84e congrès de l'Association des maires de France (AMF), qui compte 35 700 adhérents de toutes tendances politiques et se tiendra de mardi à jeudi Porte de Versailles, à Paris. Comme le veut la tradition, le président de la République ouvrira les travaux ce mardi et, jeudi, le Premier ministre prononcera l'allocution de clôture devant les quelque 8 000 congressistes. Dès lundi, le chef du gouvernement a participé à la réunion des maires venus d'Outre mer, à l'Hôtel de Ville de Paris (voir nos infos de ce jour). Pour le président de l'AMF , "il est important que les maires puissent entendre le président de la République et le Premier ministre, présents es-qualités, sur les relations entre l'Etat et les collectivités locales". "Les maires seront attentifs à leurs analyses. La fibre républicaine vibrera pour les deux de la même manière. Je n'imagine pas une attitude politicienne", a-t-il dit Le thème du congrès sera "vivre ensemble: une ambition locale". "L'exercice d'un mandat place les maires face à des situations parfois aiguës", souligne l'AMF dans un document. De nombreux ministres feront le déplacement : Daniel Vaillant (Intérieur), Laurent Fabius (Finances), Michel Sapin (Fonction publique), Yves Cochet (Environnement), Florence Parly (Budget), Christian Pierret (Industrie) et Marie-Noëlle Lienemann (Logement). Outre l'habituel débat, jeudi, sur les finances locales, les congressistes discuteront du logement social, de la sécurité, du maintien des services publics en milieu rural et de l'intercommunalité avec l'objectif de concilier cette dernière "avec la préservation de l'identité et de la personnalité des communes". Le congrès sera par ailleurs marqué par l'élection du président de l'Association. Le président sortant Jean-Paul Delevoye sera le candidat de la droite pour la troisième fois (1992 et 1995). Sénateur-maire RPR de Bapaume (Pas-de-Calais), 54 ans, il affrontera le candidat de la gauche Louis Besson (socialiste), ancien secrétaire d'Etat au logement, maire de Chambéry (Savoie), 64 ans, président de la Fédération des élus socialistes et républicains. Deux autres candidats sont également en lice : Catherine Mégret, 44 ans, maire MNR de Vitrolles (Bouches-du-Rhône) et Gérard Tardy, 63 ans, maire DVD de Lorette (Loire). Les quatre candidats s'adresseront ce mardi après-midi aux congressistes durant huit minutes chacun avant l'élection qui aura lieu mercredi. En 1995, M. Delevoye l'avait largement emporté au pr
Édition du 20  novembre 2001 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 20  novembre 2001

  • Ministère du travail

    Assurance veuvage


     

  • Ministère du travail

    Minima sociaux


     

  • Ministère du travail

    Départements d'outre-mer


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr