Édition du 30  avril 2013


Imprimer Imprimer

Armées : nouvelles coupes claires dans les effectifs

Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale a été rendu public hier. Cinq ans après le précédent, ce document commandé par le président de la République en juillet 2012 fait le point sur la situation stratégique internationale, les nouveaux conflits, et a pour objectif de « clarifier » les choix de la France en matière de stratégie de défense. La commission chargée de rédiger le Livre blanc était présidée par Jean-Marie Guéhenno, conseiller maître à la Cour des comptes.
Sur le plan budgétaire, le Livre blanc annonce que malgré la crise financière « qui aurait pu conduire à baisser la garde », la France « continuera à consacrer à sa défense un effort financier majeur ». Sur la période 2014-2025, cet effort se chiffrera à 364 milliards d’euros, dont 179 milliards pour la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Néanmoins, de nouvelles baisses des effectifs de la Défense sont programmées. Rappelant que la période 2008-2012 ont vu une diminution des effectifs du ministère de la Défense de quelque 40 000 postes, le Livre Blanc prévient : « Afin d’adapter les effectifs du ministère de la Défense au nouveau modèle d’armée et aux exigences de la modernisation de l’action publique, de l’ordre de 34 000 postes seront supprimés durant la période 2014-2019 (dont plus de 10 000 au titre de la déflation déjà arrêtée en 2008) ». Aucune précision n’est pour l’instant donnée sur les modalités de ces coupes claires, et il faudra attendre la LPM à l’automne prochain pour en savoir plus. Le Livre blanc annonce simplement que « de nouveaux leviers de gestion et de pilotage des réductions d’effectifs seront mis en oeuvre pour permettre les évolutions à venir. Ils comporteront un important dispositif rénové pour l’accompagnement social, humain et économique de ces évolutions. »
Ces baisses d’effectifs auront forcément, comme cela a été le cas depuis 2008 avec le lancement de la réforme de la carte militaire, des conséquences sur la vie des collectivités qui abritent des casernes. Comme le soulignait en juillet dernier un rapport du Sénat, « avec le départ d’une unité militaire, c’est tout le tissu économique et social qui peut se trouver déstabilisé ».
Le gouvernement a également fait savoir hier qu’il comptait abonder le budget de la Défense avec des recettes « extra-budgétaires », selon les termes du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Ces recettes viendraient de la vente par l’État de certaines fréquences hertziennes ou d’actifs immobiliers.
Une annonce qui intervient au moment où l’État, à travers la loi Duflot, a annoncé vouloir céder aux collectivités, pour construire des logements sociaux, un certain nombre d’actifs immobiliers (dont des casernes désaffectées)… avec une forte décote, voire à titre gratuit.
Édition du 30  avril 2013 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 30  avril 2013

  • Arrêté du 25 avril 2013 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Arrêté du 26 avril 2013 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 31 janvier 2013 portant désignation du préfet compétent pour intervenir comme autorité administrative chargée de la sécurité du tunnel routier du Puymorens qui se situe sur la RN 20


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr