Édition du 24  octobre 2005


Imprimer Imprimer

Une modification de la loi de 1905 «n'est pas à l'ordre du jour», rappelle Dominique de Villepin

Une modification de la loi de 1905 «n'est pas à l'ordre du jour» et «toute réflexion» sur la laïcité doit «s'inscrire dans le strict respect de cette loi», a rappelé dimanche dans un communiqué Dominique de Villepin, dans une mise au point à l'intention de Nicolas Sarkozy. Le ministre de l'Intérieur a jeté un pavé dans la mare vendredi en annonçant la création d'une «commission chargée de mener une réflexion juridique sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics». La loi sur la séparation de l'église et de l'Etat constitue «un pilier de notre pacte républicain» et sa «modification n'est pas à l'ordre du jour», rappelle le Premier ministre dans son communiqué. «Concernant la création d'une commission d'étude juridique, le Premier ministre a indiqué que toute réflexion devait s'inscrire dans le strict respect de cette loi», ajoute le communiqué de Matignon. Or, Nicolas Sarkozy avait annoncé vendredi dans un communiqué qu'il avait demandé à l'universitaire Jean-Pierre Machelon de présider une «commission chargée de mener une réflexion juridique sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics». Il avait souhaité que la commission lui présente en juin 2006 «des propositions opérationnelles passant, le cas échéant, par des ajustements législatifs et réglementaires». En clair, M. Sarkozy attend de ces experts des propositions de modifications de la loi de 1905. Ce dont il n'est visiblement pas question pour Matignon. Le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a demandé dimanche à Jacques Chirac et à Dominique de Villepin de «faire le ménage dans leur gouvernement». «Qu'il puisse y avoir deux discours officiels, l'un du président de la République et du Premier ministre, l'autre du ministre de l'Intérieur pour affirmer deux politiques différentes, je dis que cette situation ne peut pas continuer», s'est indigné François Hollande sur Radio-J. «C'est au chef de l'Etat et au Premier ministre de mettre de l'ordre dans leur gouvernement», a-t-il estimé.
Édition du 24  octobre 2005 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 23  octobre 2005

  • Nombre de postes ouverts aux concours pour l'accès au cadre d'emplois de professeur territorial d'enseignement artistique (session 2005)


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    Règlement définitif du budget de 2004


    Lire le JO  

  • Informatique, fichiers et ibertés


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    Orientations de la politique énergétique


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr