Édition du 15  janvier 2016


Imprimer Imprimer

Les maires de banlieue demandent plus de moyens pour prévenir la radicalisation

L’Association des maires Ville & Banlieue de France a remis hier à Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, des propositions « pour la prévention des dérives sectaires et fondamentalistes dans les quartiers prioritaires ». Au lendemain des attentats du 13 novembre, le gouvernement avait demandé aux élus de lui soumettre des pistes de travail pour prévenir les risques de radicalisation. « Nos propositions reprennent en grande partie celles que nous avions adressées en 2012 aux candidats à l’élection présidentielle et qui revêtent aujourd’hui un caractère d’urgence impérieuse », a souligné Marc Vuillemot, président de l’association depuis le 9 juin 2015 et maire de La Seyne-sur-Mer (Var). Elles se déclinent dans trois domaines : « L’éducation scolaire et populaire, la parentalité et la santé mentale », « la formation, l’insertion sociale et professionnelle, l’accès à l’emploi » et « la prévention, la sécurité, la justice et la formation des acteurs publics ».
Dans ce dernier domaine, l’association insiste particulièrement sur la nécessité de renforcer l’information des élus « notoirement insuffisante » selon Marc Vuillemot qui pointe le paradoxe consistant « à demander aux maires d’être en première ligne sur la détection du risque de radicalisation sans leur en donner les moyens ». Ville & Banlieue propose notamment « pour les personnes fichées S de donner aux maires un minimum d’information utile » tout en soulignant la nécessité de partager ces informations avec tous les professionnels qui sont en contact quotidien avec les jeunes. L’association suggère « d’avoir des temps d’échange avec la justice et la police sur le suivi global des dossiers préoccupants » et de « revoir et renforcer le rôle des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) en matière de prévention des dérives fondamentalistes ».
Loin de plaider pour une réponse uniquement sécuritaire, les élus rappellent à l’Etat la nécessité de mobiliser les crédits de droit commun et ceux fléchés sur la politique de la ville dans les trois champs de ses propositions. « Il faut lutter contre l’apartheid social dont souffrent les jeunes de banlieue, a affirmé Philippe Rio, maire de Grigny (Essonne) et membre du bureau de l’Association. C’est la meilleure des préventions. Nos quartiers ne sont pas des fabriques à terroristes ! Il faut redonner de l’espoir aux jeunes en agissant par exemple sur la déscolarisation et l’insertion professionnelle ». Les élus ont notamment tiré la sonnette d’alarme sur la situation financière dramatique des associations qui ont pourtant un rôle crucial en matière de prévention.
Patrick Kanner a annoncé aux élus de Ville & Banlieue qu’une formation des maires et de leurs adjoints à la détection de la radicalisation sera organisée en février (comme c’est déjà le cas pour les agents de la fonction publique), en partenariat avec la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Il a indiqué que le gouvernement proposera avant l’été à l’Association une convention d’objectifs cosignée par son ministère et celui de l’Intérieur, qui pourrait déboucher sur la mise en œuvre de ses propositions. A plus court terme, le projet de loi « égalité et citoyenneté », toujours attendu pour février, favorisera notamment l’insertion professionnelle et l’engagement républicain à travers un renforcement du service civique et la création d’une réserve citoyenne pour des missions d’intérêt général. Des mesures pourraient aussi être annoncées lors du prochain Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté prévu au printemps.
Xavier Brivet
Télécharger les propositions de Ville et banlieue contre la radicalisation.
Édition du 15  janvier 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 15  janvier 2016

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 7 janvier 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 7 janvier 2016 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 14 janvier 2016 portant dissolution de trois associations


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Décret n° 2016-19 du 14 janvier 2016 modifiant les dispositions réglementaires du code général des collectivités territoriales relatives à la composition et au fonctionnement du Conseil national d'évaluation des normes


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Décret du 13 janvier 2016 portant cessation de fonctions du directeur du Théâtre national de la Colline et nomination du directeur du Théâtre national de l'Odéon - M. BRAUNSCHWEIG (Stéphane)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Le délit de prise illégale d’intérêt
 

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr