Édition du 19  janvier 2005


Imprimer Imprimer

Les plus fortes croissances démographiques sont enregistrées dans le Sud-Est, le Midi et l'Ouest

Depuis le début des années 2000, le nombre annuel des naissances s'est maintenu au-dessus de 750 000 (au lieu de 710 000 en 1993 et 1994) malgré la baisse simultanée du nombre de femmes en âge de procréer. En moyenne, le taux de fécondité a été de 1,86 enfant par femme entre 1999 et 2003 alors qu'il n'était que de 1,72 enfant par femme entre 1990 et 1998. A l'exception de 2003, marquée par la canicule, le nombre de décès annuel moyen n'a pratiquement pas augmenté par rapport à la période précédente : il reste compris entre 530 000 et 550 000 par an, l'augmentation du nombre de personnes âgées s'accompagnant d'un allongement de la vie. Les plus fortes croissances démographiques sont enregistrées dans le Sud-Est, le Midi et l'Ouest. "Les régions de la moitié sud du territoire demeurent les plus attractives tandis que la Champagne-Ardenne, le Nord-Pas-de-Calais et l'Île-de-France sont les trois régions les plus déficitaires sur le plan migratoire", souligne l'Insee. Le déficit migratoire de l'Île-de-France, qui rassemble près du cinquième de la population métropolitaine (11,3 millions d'habitants), est compensé par un fort excédent naturel. D'autres résultats confirment le vieillissement de la population métropolitaine française : l'an passé, 8,7% des habitants avaient 75 ans ou plus, au lieu de 7,7% cinq ans plus tôt et 4,9% en 1962. A l'inverse, la part des moins de 20 ans diminue : 23,8% en 2004 au lieu de 24,6% cinq ans plus tôt alors qu'ils représentaient un habitant sur trois en 1968. La proportion des 20 à 39 ans a également diminué, de 28,1% en 1999 à 26,8% en 2004. En revanche, les personnes de 40 à 59 ans représentent une part croissante de la population française (27,6%) tandis que les plus de 60 ans sont 21,3%. Dans les départements et territoires d'Outre-mer, près d'un tiers de la population a moins de 20 ans alors que 4% seulement des habitants de ces régions ont 75 ans ou plus. La proportion de personnes habitant seules continue d'augmenter - elle est passée de 6,1% de la population en 1962 à près de 14% en 2004, soit 8,3 millions de personnes, dont près de cinq millions de femmes. Depuis 1999, une personne sur trois (34%) a changé de domicile, majoritairement dans le même département. Entre 1999 et 2004, le nombre de logements a progressé au même rythme qu'entre 1990 et 1999 (1 % en moyenne par an). La métropole en comptait 30,3 millions début 2004 (5,4% de plus qu'en 1999) dont 25,4 millions de résidences principales.
Édition du 19  janvier 2005 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 19  janvier 2005

  • Lois et décrets

    Cohésion sociale


     

  • Conseil constitutionnel

    Cohésion sociale


     

  • Premier ministre

    Délégué interministériel à l'aide de la France aux Etats affectés par la catastrophe du 26 décembre 2004


     

  • Règles de couvert environnemental et d'assolement


     

  • Dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d'eau


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France