Édition du 9 décembre 2015


Imprimer Imprimer

Mort d’un policier municipal à Cavalaire

Un policier municipal de la ville de Cavalaire, 7 000 habitants dans le Var, qui participait lundi à une opération d’interpellation aux côtés des gendarmes, a été tué par la personne que les forces de l’ordre venaient arrêter. Grièvemement blessé par balles à l’abdomen, il est décédé hier de ses blessures. Un autre policier municipal a été plus légèrement blessé à la jambe par la même personne, un homme de 65 ans, habitant la commune depuis plusieurs années, et qui a pris la fuite après avoir tiré sur les policiers municipaux. Repéré hier soir, ce dernier s’est tiré une balle dans la tête après avoir fait feu à deux reprises sur les gendarmes.
Lundi, les gendarmes, informés d'un différend familial au domicile de cette personne déjà condamnée pour violences avec arme et connu pour ses « sautes d'humeur extrêmement brutales » avaient mis en place un dispositif autour de l'habitation en attendant l'intervention du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig), a expliqué hier le procureur de Draguignan, Ivan Auriel.
Dans le cadre de ce dispositif, une patrouille de trois policiers municipaux se trouvait à environ 400 mètres de l'habitation en question, « en retrait » des gendarmes, a poursuivi le procureur de Draguignan. Equipé « d'armes lourdes », l'homme est parvenu à prendre la fuite sur un quad et a tiré sur les policiers municipaux quand il est arrivé à leur niveau, a ajouté Ivan Auriel.
« Cet homme habitait la commune depuis environ 30 ans et les policiers municipaux le connaissaient bien. Lorsqu’ils se sont retrouvés en face de lui, ils ont essayé de le raisonner. Ils ne croyaient pas qu’il allait leur tirer dessus », déclarait hier à Maire info Philippe Leonelli, le maire de Cavalaire. « Personne ne s’attendait à ce qu’il tire sur les policiers municipaux. Depuis deux à trois ans, cette personne ne posait plus de problème et travaillait avec le service environnement », poursuivait l’élu. Le policier municipal était armé et équipé d’un gilet pare-balles, mais la balle tirée à partir d’une arme de guerre a traversé le gilet.
Signataire d’une convention de coordination avec la gendarmerie nationale, la ville de Cavalaire prête son aide de plus en plus souvent à la brigade de gendarmerie. « La convention prévoit que la police municipale vienne en appui de la gendarmerie lorsqu’elle en a besoin, sous son commandement. Nos policiers municipaux sont appelés de plus en plus fréquemment à aider les gendarmes. Ils ne sont pas formés pour cela », témoignait aussi Philippe Leonelli. Avant de pointer le déséquilibre des effectifs : 17 policiers municipaux à Cavalaire contre 13 gendarmes à la brigade de gendarmerie qui couvre 4 communes.
Lundi soir, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé sa « grande émotion », rappelant que « les policiers municipaux, au même titre que les policiers nationaux et les gendarmes, exposent quotidiennement leur vie pour protéger celle de nos concitoyens » et « méritent à cet égard notre respect et notre profonde gratitude ». Le président de l’AMF a également fait part de « sa profonde émotion » dans un courrier adressé lundi au maire de Cavalaire. « Au nom du Bureau de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, je souhaite saluer le dévouement sans faille des agents de police municipale au plus près des populations. Dans une société particulièrement fragile, le rôle joué par nos équipes, agents et élus municipaux, est primordial », écrit François Baroin.
C.N. (avec Afp)


Édition du 9 décembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 9 décembre 2015

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 28 novembre 2015 portant désignation du site Natura 2000 la Sorgue et l'Auzon (zone spéciale de conservation)


    Lire le JO  

  • Arrêté du 2 novembre 2015 fixant les listes de fonctions des services de l'Etat du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche prévues aux articles R. 2124-65 et R. 2124-68 du code général de la propriété des personnes publiques pouvant ouvrir droit à l'attribution d'une concession de logement par nécessité absolue de service ou d'une convention d'occupation précaire avec astreinte


    Lire le JO  

  • Arrêté du 30 novembre 2015 pris pour l'application de l'article R. 2333-51 du code général des collectivités territoriales


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 20 novembre 2015 portant ouverture d'un examen professionnel d'avancement au grade d'animateur territorial principal de 1re classe (session 2016) du centre de gestion du Nord


    Lire le JO  

  • Décret n° 2015-1608 du 7 décembre 2015 relatif aux règles de progressivité et de modulation de l'astreinte administrative applicable dans le cadre de la lutte contre l'habitat indigne


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr