Édition du 31  octobre 2006


Imprimer Imprimer

Le nombre de femmes dans les conseils régionaux est passé de 8,5% en 1988 à 47,6% aujourd’hui

Selon la ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité interrogée par un député (1), en 1992, la place des femmes dans les conseils régionaux était faible, avec 206 mandatées, soit 12,3% du total national. La loi du 11 avril 2003, qui a modifié le mode de scrutin, a eu un impact très positif sur les résultats des élections régionales. En 1998, il y avait 27,5% de femmes élues conseillères régionales, trois femmes présidentes de région, et 20% de vice-présidentes. L'application de la loi a introduit une vraie parité dans les conseils régionaux, puisque, désormais, depuis les dernières élections régionales de mars 2004, 47,6% des conseillers régionaux sont des femmes. On constate aussi un effet d'entraînement au niveau des vice-présidences puisque la part des femmes y est désormais de 37,3%: huit régions ont respecté l'esprit de la loi en choisissant autant de femmes que d'hommes pour les postes de vice-présidence: Ile-de-France, Bretagne, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées, Picardie, ainsi que la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique. Onze régions présentent de 30 à 40% de femmes dans leur exécutif, voire même 75% dans les régions de Basse-Normandie, Centre et Corse. Il est à noter, écrit la ministre déléguée, que peu de femmes ont été choisies pour diriger les listes régionales: 1 femme sur 28 au parti socialiste, 2 sur 25 à l'UMP, 5 sur 19 à l'UDF et 4 sur 22 au FN. Seuls les partis d'extrême gauche LO-LCR ont présenté 12 femmes parmi leurs 24 têtes de listes. Le nombre de femmes choisies comme chef de file des sections départementales n'est pas plus satisfaisant avec une moyenne de seulement 25,1% de femmes. Là encore, précise la ministre déléguée, ce sont les Verts et l'extrême gauche qui restent les plus proches de 50% alors que les listes de droite et de gauche sont à 18,6 et 23,6%. Cependant, si, grâce à l'application de la loi sur la parité, les conseils régionaux deviennent les assemblées les plus féminisées de France, il n'y a encore qu'une seule femme présidente de région. (1) Q.E. n° 89167, réponse publiée au JO AN du 3/10/2006.
Édition du 31  octobre 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 31  octobre 2006

  • Application à certaines installations de traitement des eaux usées du décret n° 92-647 du 8 juillet 1992 modifié concernant l'aptitude à l'usage des produits de construction


     

  • Montants et les dates de versement des acomptes à divers régimes de sécurité sociale et relatifs aux compensations généralisées vieillesse et à la compensation spécifique entre les régimes spéciaux d'assurance vieillesse


     

  • Conseil constitutionnel

    Régime des incompatibilités parlementaires


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr