Édition du 13  avril 2010


Imprimer Imprimer

Jean-François Copé s'interroge sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels

Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, jusqu'à présent «hostile» au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels, a déclaré n'être plus «tout à fait au clair» sur cette question et revendiqué «le temps de la réflexion». «Si un jour on va» vers le mariage gay, «ça veut dire qu'on va vers l'adoption» par les couples homosexuels, a-t-il déclaré à la Sorbonne dans le cadre des rencontres de la Cité de la réussite. «J'y étais hostile. Aujourd'hui je ne sais plus, comme sur un certain nombre d'autres sujets», sous-entendu le bouclier fiscal, où M. Copé a récemment déclaré ne plus avoir de «religion définitive» sur son éventuel assouplissement. «Je ne suis pas tout à fait clair, je revendique le temps de la réflexion», a ajouté le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) en se défendant de vouloir influencer l'UMP sur cette question. «Il est des sujets pour lesquels, de temps en temps, il faut des rendez-vous de conscience personnels. Ca a été le cas pour la peine de mort et le Pacs. Mais il ne faut pas tomber dans l'excès inverse en se disant, ne "loupons" pas une nouvelle mode», a-t-il ajouté. L'UMP est opposée au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels. Son secrétaire général Xavier Bertrand avait réaffirmé cette opposition en novembre. (AFP)
Édition du 13  avril 2010 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 13  avril 2010

  • Nominations de sous-préfets


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr