Édition du 14  janvier 2019


Imprimer Imprimer

Exclusif : la carte d'identité des maires en 2018

Les services de l’État ont mis en ligne, en open data, de nombreux fichiers de données concernant les élus locaux de tous niveaux de collectivités – notamment le fichier des maires et le fichier des conseillers municipaux. Ces différents fichiers sont de véritables mines d’information sur les élus locaux aujourd’hui – et plus encore lorsque, comme l’a fait Maire info, on les croise avec les derniers fichiers démographiques de l’Insee.
Ces données concernent l’année 2018. Elles ne tiennent donc pas compte, naturellement, des évolutions intervenues au 1er janvier dernier, avec la création de plus de 200 communes nouvelles. Il y avait donc l’an dernier, en métropole et en Corse (les outre-mer sont traités à part), 35 086 maires et presque 500 000 conseillers municipaux (499 356 exactement).

Des maires plus jeunes dans les grandes villes
Comme toujours, l’étude de ce type de données fait apparaître que l’écrasante majorité des maires dirigent des communes de petite taille : 25 153 maires, soit 72 % d’entre eux, sont élus d’une commune de moins de 1000 habitants. 3240 d’entre eux dirigent une commune de 100 habitants et moins. À l’autre extrémité du spectre, 40 maires sont à la tête de communes de plus de 100 000 habitants.
Les maires restent, en moyenne, plutôt âgés : ils ont en moyenne 62 ans toutes communes confondues. Il est à noter que les femmes maires sont en moyenne deux ans plus jeunes que les hommes : 60,2 ans contre 62,6 ans.


© Maire info. Pour voir l'image en grand format, clic droit et ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

Le croisement des fichiers des maires avec ceux de l’Insee montre une variation notable de l’âge des élus en fonction de la strate démographique de la commune : plus les communes sont grandes, plus leurs maires sont jeunes. Ce qui constitue une preuve supplémentaire de la difficulté qu’il y a, dans les territoires ruraux, à trouver de nouvelles générations d’élus. Dans les plus petites communes, l’âge moyen des maires est supérieur à 62 ans ; il « tombe » à 61 ans dans les communes de 5 000 à 10 000 habitants, à 59,2 ans pour les communes de 10 000 à 30 000 habitants. C’est dans la strate 30 000 à 50 000 habitants que les maires sont les plus jeunes (57,4 ans en moyenne). Pour les villes de plus de 50 000 habitants, l’âge moyen remonte un peu, à 59 ans, et à plus de 60 ans pour les villes de plus de 10 000 habitants.


© Maire info. Pour voir l'image en grand format, clic droit et ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

510 maires ont plus de 80 ans. Le doyen des maires de France est Marcel Berthomé, maire de Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde, à 96 ans. À l’inverse, il n’y a que 36 maires de 30 ans et moins. Le benjamin des maires est Rémy Dick, maire de Florange (Moselle), qui a 24 ans. La plus jeune femme maire est Justine Guyot, (Decize, dans la Nièvre), étudiante de 27 ans.
La parité ne progresse guère. Il n’y avait en 2018 que 5899 femmes maires, soit précisément 16,81 % du total. Il est intéressant de constater que les chiffres sont remarquablement stables quelle que soit la strate démographique de la commune. Autrement dit, que l’on soit dans le cas des communes de plus de 1000 habitants, où la loi impose la parité dans le conseil municipal, ou de moins de 1000 où ce n’est pas le cas, le maire reste, à une écrasante majorité, de sexe masculin : à 81 % dans les communes de moins de 500 habitants, 83 % entre 500 et 1000 habitants… Mais les grandes villes sont encore moins paritaires : 88 % des maires des villes entre 50 000 et 100 000 habitants sont des hommes.
Les trois départements qui comptent, en valeur absolue, le plus de femmes maires sont la Côte-d’or (128), la Seine-Maritime (124) et l’Aisne (121). Mais en proportion, c’est le Cher qui est le meilleur (ou plutôt le moins mauvais) élève de la parité, avec 20,88 % de femmes maires. C’est dans le Haut-Rhin que la proportion est la plus faible, avec 8,47 % de femmes maires.
Le fichier donne également des éléments sociologiques intéressants. Sans surprise, la profession la plus fréquente chez les maires est celle d’agriculteur (4 778, soit 13,6 % du total). En y ajoutant les retraités agricoles, le pourcentage monte même à 20,18 %. Viennent ensuite les retraités du privé (12 % des maires) et les retraités de la fonction publique (7 %). Environ 2 800 maires sont des fonctionnaires, dont 812 sont de catégorie C. À noter enfin que 734 maires (2 % du total) sont chômeurs ou « sans profession déclarée ».


© Maire info. Pour voir l'image en grand format, clic droit et ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

Des conseils municipaux plus jeunes et plus féminisés
Le fichier des conseillers municipaux donne lui aussi quelques indications précieuses sur l’immense cohorte des élus qui s’engagent dans la gestion communale. Les conseillers municipaux sont plus jeunes que les maires (55,2 ans d’âge moyen). Leur âge s’étend de 18 à 99 ans. Là encore, les femmes élues sont un peu plus jeunes que les hommes (53,8 ans contre 56,2). Sans surprise – loi sur la parité dans les conseils municipaux des communes de plus de 1000 habitants oblige – la situation de la parité est moins mauvaise à l’échelle des conseils municipaux que pour ce qui est des maires : il y 40 % de conseillères municipales, pour 60 % d’hommes.
Franck Lemarc

Édition du 14  janvier 2019 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 13  janvier 2019

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 3 janvier 2019 portant ouverture des concours externe, internes et du troisième concours d'animateur territorial (session 2019) organisé par le centre interdépartemental de la petite couronne


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 10 janvier 2019 portant ouverture d'un concours externe et d'un concours interne d'animateur territorial (session 2019) organisé par le centre de gestion de la Sarthe


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    LOI n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019 (rectificatif)


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 14 décembre 2018 portant ouverture de concours pour le recrutement de rédacteurs territoriaux principaux de 2e classe (session 2019) organisé par le centre de gestion de Meurthe-et-Moselle


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 27 décembre 2018 portant ouverture d'un concours externe, d'un concours interne et d'un troisième concours d'accès au grade de rédacteur territorial (session 2019) organisé par le centre de gestion du Puy-de-Dôme


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr