Édition du 18  avril 2002


Imprimer Imprimer

Des élus municipaux de Nanterre refusent que seuls certains d'entre eux soient décorés de la légion d'honneur pour acte de courage lors de la tuerie du conseil municipal

Les élus municipaux socialistes de Nanterre (Hauts-de-Seine) ont refusé que seuls certains d'entre eux soient décorés de la légion d'honneur pour acte de courage lors de la tuerie du conseil municipal, a-t-on appris mercredi matin auprès du groupe socialiste à la mairie. "Compte tenu de la solidarité et de l'engagement manifestés par l'ensemble des élus et personnels tout au long de cette atroce soirée (...), nous ne pouvons accepter qu'une distinction soit faite selon les différents modes d'intervention", expliquent les élus socialistes dans une lettre à la maire PCF Jacqueline Fraysse. "Ce n'est pas un problème politique, c'est un problème humain et éthique", a expliqué à l'AFP Marie-Laure Meyer, présidente du groupe socialiste. Le soir du 27 mars, après que Richard Durn eut tué ou blessé plusieurs personnes, des élus s'étaient jetés sur lui pour le neutraliser. Certains avaient été blessés à cette occasion. "C'étaient comme par hasard tous des hommes qui pesaient plus de 80 kg", affirme Mme Meyer, en rappelant que d'autres avaient couru chercher la police ou protégé les blessés de leur corps. La proposition d'attribuer la légion d'honneur "aux plus courageux" venait du Premier ministre et du chef de l'Etat, a-t-on appris auprès de la préfecture des Hauts-de-Seine. Outre les huit victimes, huit élus et un agent municipal avaient été sélectionnés à partir des rapports de police. Selon la procédure d'attribution, seul le chef du gouvernement peut demander la légion d'honneur, à titre exceptionnel et hors des promotions traditionnelles, pour acte de courage pour des personnes décédées ou blessées. Cette proposition avait été transmise par l'intermédiaire de Mme Fraysse. Les élus distingués se seraient partagé les honneurs à égalité entre PC et PS, les deux constituantes de la majorité municipale. Sur 53 élus au conseil municipal de Nanterre, le PC, le PS et le MDC détiennent la majorité avec respectivement 22, 14 et 3 élus. Le groupe RPR-UDF a 10 représentants et les Verts en ont 4.
Édition du 18  avril 2002 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 18  avril 2002

  • Détention et au port d'armes par les agents de surveillance de Paris


     

  • Traitement informatisé de la taxe d'habitation


     

  • Sapeurs-pompiers professionnels et volontaires


     

  • Amélioration de la circulation en cas d'enneigement ou de verglas, au franchissement de barrage


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin :

Pratique : La création d’une commune nouvelle sur des départements différents

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr