Édition du 22  décembre 2009


Imprimer Imprimer

Téléservices: les projets de la Direction générale de la modernisation de l'État (DGME)

Si les grands programmes d'e-administration ne sont plus à l'ordre du jour, la Direction générale de la modernisation de l'État (DGME) mise encore sur quelques projets moteurs, comme les projets de téléservices qui continuent de s'étoffer. Début 2010 seront lancés l'inscription sur les listes électorales et le recensement citoyen. Comment sont choisis les projets? Selon la lettre «e-Locale» (21/12), «des études ont permis de déterminer les événements de vie (décès, déménagement…) générant le plus de formalités, de les cartographier (qui, où, à quel moment…) dans le but de dématérialiser certains flux d'échanges et de supprimer éventuellement certaines étapes.» Parallèlement, explique la publication, la DGME a lancé «ensemble-simplifions», un site internet 2.0 destiné à recueillir les avis/ priorités des particuliers, entreprises et collectivités. Par ailleurs, la DGME applique le principe de simplification à elle-même: certains téléservices existants comme «subvention en ligne» ou encore les référentiels généraux (accessibilité RGAA, interopérabilité RGI, sécurité RGS) ont été allégés/simplifiés pour faciliter leur déploiement. La suppression de l'obligation du certificat pour la déclaration d'impôt sur le revenu s'inscrit dans cette même logique. Le RGS (référentiel général de sécurité), dont la validation serait imminente, insiste du reste sur l'analyse des besoins de sécurité avant de présenter les différents niveaux et mécanisme de sécurité. Dans le même esprit, la DGME cherche à adapter les téléservices aux pratiques: pour promouvoir mon-servicespublics.fr, la DGME noue des partenariats avec les principaux pourvoyeurs de services (dont les collectivités) mais a également acheté des mots-clefs sur Google. Certains services, visant de jeunes notamment, seront proposés sur téléphone mobile: recensement citoyen, déclaration d'embauche, etc. «Il restera un point sur lequel la DGME a encore du chemin à faire: convaincre les autres ministères (intérieur, justice, etc.) d'aller dans ce même sens «du bon niveau de sécurité» et de la simplification.», conclut la publication. Pour accéder à la page collectivités locales du site ensemble-simplifions.fr, voir lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.ensemble-simplifions.fr
Édition du 22  décembre 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 22  décembre 2009

  • Instruction budgétaire et comptable M. 52 des départements et de leurs établissements publics administratifs


     

  • Instruction budgétaire et comptable M. 61 des services départementaux d'incendie et de secours


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr