Quotidien d'informations destiné aux élus locaux
Maire-info
Edition du vendredi  9 décembre 2016

Laïcité : Annick Girardin souhaite une formation pour tous les fonctionnaires et des « référents »

Pour ne pas laisser dans « l’angoisse » les fonctionnaires, tous les agents recevront « à leur arrivée » une formation au respect de la laïcité et un « référent » de « proximité » sera joignable pour répondre à toute question, a annoncé aujourd'hui la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin.
Invitée de RMC, la ministre a explicité son intention de mettre en œuvre « immédiatement » six des vingt propositions de la commission dite laïcité mise en place au printemps, dont le rapport a été rendu public aujourd’hui.
Elle a notamment cité la préconisation d’une formation initiale obligatoire « à tous les niveaux pour tous les fonctionnaires », en « faisant des cas pratiques, en rappelant la loi ». « Je souhaite qu’il y ait un référent laïcité dans toutes les administrations, qui puisse être joignable, de proximité » pour que quand un agent « a une question », il ait « tout de suite une réponse ». Cet « accompagnement, c’est essentiel » car « les agents sur le terrain me disent soit on a personne, soit on a contre-ordre », a-t-elle ajouté.
La laïcité est « bien appliquée dans la fonction publique et ne pose pas, en règle générale, de problème » mais le « ressenti » des agents est « assez négatif », ils « connaissent un certain nombre d’angoisses, un sentiment d’abandon », affirme Annick Girardin.
La ministre a cité quelques exemples à l’appui : « à la piscine, la demande d’un couloir spécifique pour une femme, à l’hôpital qu’un enfant garde la kippa alors qu’il va rentrer en salle chirurgicale » ou encore « un agent public qui vient travailler avec deux énormes boucles d’oreilles en forme de croix ».
Face à ces expressions religieuses, « d’abord il y a le droit » et puis « le bon fonctionnement du service, tous les sujets médicaux, la survie du patient ou les questions d’hygiène et sécurité », a-t-elle dit.
Dans son rapport, la commission présidée par Émile Zucharelli, ancien ministre de la Fonction publique, écrit que « le nombre de situations problématiques liées à l’application du principe de laïcité reste faible dans la plupart des structures publiques ».
« Les agents font état, dans une grande majorité, d’une difficulté – vécue ou appréhendée – liée à l’application de la laïcité », souligne le texte. La « difficulté » vient du « manque de formation qui alimente une peur de ne pas savoir comment réagir en cas de problème » et « une crainte de ne pas être soutenu par leur hiérarchie ».
Le rapport pointe notamment le fait que « lorsqu’un agent entend faire respecter les règles découlant du principe de laïcité, il peut parfois lui être reproché d’adopter une attitude discriminatoire à l’égard des personnes concernées (qu’il s’agisse d’ailleurs d’agents ou d’usagers) ».
La commission suggère une « formation initiale obligatoire », l’installation de « référents » et un « portail internet commun » aux trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) sur le sujet.
Elle propose également la mise en place d’un « baromètre » afin de « quantifier les difficultés » des agents sur le terrain et les analyser.
Rappelons que le CNFPT a signé un partenariat avec le ministère de la Ville et le Commissariat général à l'égalité des territoires qui a débouché sur un plan national de formation des agents territoriaux sur ces questions de laïcité.
Pour accompagner le secteur privé, le gouvernement avait déjà présenté le mois dernier un « guide pratique du fait religieux dans les entreprises privées », énonçant sous forme de 39 questions-réponses les principes de base. (Avec AFP)

Télécharger le rapport.

Loi de modernisation de la justice du XXIe siècle : que contient précisément le volet état civil ?

État civil
On a beaucoup parlé lors de la discussion, puis du vote, du projet de loi de modernisation de la justice du XXI e siècle du transfert de ...

Les députés donnent leur feu vert à la création de sept nouvelles métropoles

Réforme territoriale
La commission des lois de l’Assemblée nationale, qui examinait mercredi le projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement ...

Laïcité : Annick Girardin souhaite une formation pour tous les fonctionnaires et des « référents »

Laïcité
Pour ne pas laisser dans « l’angoisse » les fonctionnaires, tous les agents recevront « à leur arrivée » une ...

Fpic : l'AMF dénonce les conséquences de la réforme de la carte intercommunale et demande un « gel »

Budgets locaux
Dans un communiqué publié hier, l’AMF demande que les contributions et attributions du Fpic (fonds de péréquation intercommunal ...

5 600 CCAS ont fermé leurs portes au premier semestre

Social
Au moins 5 600 CCAS dissous au cours du premier semestre 2016. Le chiffre est important puisqu'il représente près de 20% des CCAS des ...
Journal Officiel du 9 décembre 2016
Ministère du travail
Décret n° 2016-1688 du 8 décembre 2016 modifiant le décret n° 2005-326 du 7 avril 2005 portant création du Conseil d'orientation pour l'emploi
 
Ministère de l'intérieur
Décret n° 2016-1689 du 8 décembre 2016 fixant le nom, la composition et le chef-lieu des circonscriptions administratives régionales
 
Ministère de l'intérieur
Arrêté du 1er décembre 2016 portant ouverture en 2017 des concours externe et interne des ingénieurs territoriaux par spécialité par le centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Guadeloupe
 
Ministère de l'intérieur
Décret du 8 décembre 2016 portant nomination d'un préfet chargé d'une mission de service public relevant du Gouvernement - M. DIEUDONNÉ (Philippe)