Édition du 18  mars 2015


Imprimer Imprimer

Le lieu de naissance influe sur le taux d'inscription des jeunes sur les listes électorales

En 2014, 85,0 % des jeunes de 18 à 24 ans de nationalité française sont inscrits sur les listes électorales et près de neuf sur dix d’entre eux ont bénéficié d’une inscription d’office révèle l’Insee dans une étude mise en ligne récemment, à quelques jours des élections départementales.
85% de jeunes inscrits, cela donne 4,7 points de plus qu’en 2004, indique l’Insee. Par rapport à l’ensemble de la population française l’écart se réduit : en 2004 il dépassait 7 points ; en 2014 il n’est plus que de 3 points.
« Cette réduction des écarts s’explique d’abord par une forte mobilisation de la population lors des élections présidentielle et législatives de 2007 et dans une moindre mesure en vue de la présidentielle de 2012 » détaille l’Insee.
La procédure d’inscription d’office a également contribué « à augmenter les taux d’inscription chez les moins de 25 ans ». Depuis 2001, les jeunes atteignant 18 ans avant le 1er mars de l’année d’élection bénéficient d’une inscription automatique sur les listes électorales de leur commune de résidence, à condition d’avoir été recensés par leur mairie pour la journée défense et citoyenneté. Or, « cette inscription d’office a connu une montée en charge progressive jusqu’en 2010 » que met en avant l’Insee dans son étude. Résultat : depuis cette date, environ neuf jeunes inscrits sur dix âgés de 18 à 24 ans en ont bénéficié.
Encore faut-il tenir compte du lieu de naissance, comme du niveau de diplôme des jeunes pour avoir une vision la plus complète et la plus fine.
« Le lieu de naissance est le facteur ayant le plus d’impact sur l’inscription sur les listes électorales » indique l’Insee. Les jeunes de 18 à 24 ans de nationalité française et nés à l’étranger sont nettement moins souvent inscrits (52,1 %) que ceux qui sont nés en France (86,1 %). Les taux d’inscription progressent aussi très sensiblement avec le niveau de diplôme. Plus de 18 points séparent les jeunes adultes ayant au plus le brevet (72,2 %) de ceux ayant un diplôme supérieur au bac (autour de 91 %).
Au 1er mars 2015, l’Insee comptabilise 44,6 millions de Français inscrits sur les listes électorales, selon les données provisoires. Par rapport à 2014, le nombre d’électeurs a baissé de 0,1% (- 65 000 inscrits).
Consulter l’étude de l’Insee

Édition du 18  mars 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 18  mars 2015

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2015-297 du 16 mars 2015 relatif à la majoration des indemnités de fonction des élus municipaux au titre des communes anciennement chefs-lieux de canton et au titre des communes sièges des bureaux centralisateurs de canton


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 2 mars 2015 portant ouverture au titre de l'année 2015 du concours d'animateur territorial principal de 2e classe du centre de gestion de la Haute-Garonne


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 3 mars 2015 portant ouverture au titre de l'année 2015 du concours d'animateur territorial par le centre de gestion de la Côte-d'Or


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 3 mars 2015 portant ouverture au titre de l'année 2015 du concours d'animateur territorial principal de 2e classe par le centre de gestion de la Côte-d'Or


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr