Édition du 4 septembre 2007


Imprimer Imprimer

Les petites communes s’intéressent à la vidéosurveillance

La vidéosurveillance intéresse aussi les petites communes. Ainsi, grâce à six petites caméras qui, de nuit comme de jour, surveillent depuis déjà deux ans le parking du Barroux (Vaucluse) où touristes et visiteurs ont pour habitude de laisser leurs véhicules, on est passé en deux ans de un vol par jour en moyenne à pas plus d'un ou deux par an, indique le quotidien "La Provence". La communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin (CoVe) a donc lancé une étude pour aider les villages désireux de s'équiper de caméras de vidéosurveillance. Sur les 24 communes regroupées, 16 ont fait savoir qu'elles étaient intéressées par un équipement de ce type. Selon Luc Reynard, maire de Bedoin, dont la commune fait partie de celles qui se sont raccrochées au programme, «le but, c'est de lutter contre la petite délinquance quotidienne qui empoisonne la vie des administrés. Nous comptons en installer sur le parking de la place de la Vigneronne pour éviter les vols dans les voitures. C'est aussi un moyen de lutter contre certains actes d'incivilité, comme des dégradations sur certains équipements publics.» Pour l'instant, ces dispositifs sont conçus pour fonctionner de manière autonome. Les relier à un central, comme dans les grandes villes, reviendrait trop cher. Pour s'offrir un tel système, rapporte le quotidien régional, Carpentras, ville centre de la CoVe, a déboursé 500.000 euros. Cependant, même à minima, le système fonctionne, comme semble le prouver l'expérience du Barroux. «Ici, il n'y a pas salle avec des écrans. Les caméras se contentent d'enregistrer par cycles de 48h. Et si, entre-temps, il se passait quelque chose, nous n'avons qu'à consulter les enregistrements», explique l’adjoint au maire. De son côté, son collègue est prêt à débourser 25.000 euros pour installer une dizaine de caméras à Bedoin.
Édition du 4 septembre 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 4 septembre 2007

  • Règles nationales d'éligibilité des dépenses des programmes cofinancés par les fonds structurels pour la période 2007-2013


     

  • Application aux systèmes de détection et d'alarme incendie et aux installations fixes de lutte contre l'incendie du décret n° 92-647 du 8 juillet 1992 concernant l'aptitude à l'usage des produits de construction


     

  • Transfert du siège de la circonscription de sécurité publique de Louviers à Val-de-Reuil et modifiant l'arrêté du 30 avril 2003 relatif à l'organisation des circonscriptions de sécurité publique dans le département de l'Eure


     

  • Fixation pour chaque département les conditions d'implantation rationnelle, de construction, de fonctionnement et de gestion des abattoirs publics ainsi que la liste des établissements publics et privés figurant au plan révisé


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr