Édition du 21  février 2003


Imprimer Imprimer

Pratiques culturelles : la taille de la commune reste discriminante

Les habitudes et pratiques culturelles des Français dépendent du niveau scolaire et du niveau social et se prennent dès l'enfance, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques publiée ce vendredi dans la revue Insee-Première (n° 883, février 2003). L'étude relève que 58% des Français adultes ont lu au moins un livre pendant l'année écoulée, 50% ont été au cinéma, 45% dans des musées, 29% au spectacle et 14% ont eu une activité culturelle amateur. Si le nombre de lecteurs n'est que de 31% chez les non diplômés, il est de 85% chez les diplômés du supérieur, de 33% chez les ouvriers et de 84% chez les cadres. De même, la fréquentation des musées est de 23% chez les non diplômés et de 29% chez les ouvriers mais monte à 75% chez les cadres et diplômés du supérieur. L'Insee fait également remarquer que les habitudes culturelles des adultes se prennent dès l'enfance : 41% des personnes n'ayant pratiqué aucune de ces activités étant enfants s'en tiennent à l'écart quand elles sont adultes. Cette attitude concerne seulement 20% de celles qui en ont pratiqué. Les différences sociales et culturelles comptent également beaucoup : 81% des enfants dont les parents sont lecteurs lisent aussi contre 52% des enfants dont les parents ne lisent pas. Par ailleurs, 42% des enfants de lecteurs vont au musée contre 9% des enfants de non lecteurs (50 % des enfants de diplômés du supérieur et seulement 5% d'enfants de non diplômés). Non seulement ce sont les enfants de milieux privilégiés qui pratiquent le plus des activités culturelles mais le milieu d'enfance continue à influer sur l'âge adulte. Ainsi, 71% des enfants de cadres qui n'avaient pratiqué aucune activité culturelle pendant leur enfance sont néanmoins devenus des lecteurs assidus. Les enfants d'ouvriers n'ayant pas pratiqué d'activités culturelles ne sont que 29% à lire une fois adultes. En outre, l'étude montre que, si les disparités géographiques se sont légèrement réduites, la taille de la commune reste discriminante, même pour la lecture qui est pourtant moins sensible aux effets d'offre : 48% des ruraux, contre 71% des citadins de l'agglomération parisienne, ont lu au moins un livre au cours des douze derniers mois.
Édition du 21  février 2003 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 21  février 2003

  • Crédit d'impôt pour certains investissements réalisés et exploités en Corse


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France