Édition du 2 avril 2013


Imprimer Imprimer

Selon une enquête, les Français sont « satisfaits » de leurs maires

Une enquête réalisée par l’institut Louis-Harris pour la Gazette des communes, et publiée jeudi dernier, permet de juger des attentes des citoyens vis-à-vis de leurs maires à un an des élections municipales. Ce sont 1382 personnes, habitants des communes de plus de 3500 habitants, qui ont été interrogées en février et en mars, pour cette enquête qui montre que les Français sont globalement satisfaits de leurs maires : 64% des personnes interrogées ont « une bonne opinion » de leur maire ; 66% le jugent « honnête », 65% « compétent ». Ce chiffre de 64% de bonnes opinions, note Louis-Harris, est à rapprocher des actuels 35% de satisfaction pour le président de la République, et 31% pour le Premier ministre.
Même si les maires jouissent d’une bien meilleure image que les chefs de l’exécutif national, ils n’en sont pas moins touchés par la crise de la représentation politique : le sondage montre que la confiance accordée aux maires a baissé de 4 points en un an, et que « seuls 43% des Français ont le sentiment que le maire est proche de leurs préoccupations ». Témoin de ce cette crise : le taux d’abstention aux élections municipales, qui ne cesse d’augmenter, rappelle l’institut, passant de 25,2% (au second tour) en 1959 à 34.8% en 2008.
Aux prochaines élections, le bilan du maire sortant constituera un élément déterminant sur le vote de 83% des électeurs. Les « enjeux locaux » influenceront « beaucoup » ou « assez » 90% des électeurs ; les « enjeux nationaux », 62%. 44% des personnes interrogées déclarent vouloir se servir de leur vote aux prochaines municipales pour « adresser un message au gouvernement » – 9% un message de soutien, 35% un message d’insatisfaction.
L’enquête est enfin instructive sur les dossiers que les électeurs considèrent prioritaires en matière de gestion municipale. En tête, « la promotion du développement économique et de l’emploi », considérée comme prioritaire pour 88% des sondés. Viennent ensuite « la sécurité des biens et des personnes » et « les dépenses de la municipalité » (86%). Cet intérêt pour les finances, qui passent donc loin devant l’école, les aménagements urbains ou la préservation de l’environnement, représente une nouveauté. 41% des personnes interrogées considèrent même le dossier des dépenses de la municipalité comme « tout à fait prioritaire ».
Consulter le sondage.
Édition du 2 avril 2013 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 2 avril 2013

  • Ministère de l'économie

    Décret n° 2013-269 du 29 mars 2013 relatif à la lutte contre les retards de paiement dans les contrats de la commande publique


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Arrêté du 28 mars 2013 portant classement de communes ou parties de communes en zones défavorisées


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr