Édition du 30  novembre 2011


Imprimer Imprimer

La ministre du Budget estime «indispensable» d’engager «une discussion avec les collectivités pour commencer, avec elles, une révision générale des politiques locales»

Intervenant, mardi 29 novembre 2011, lors de l’ouverture du séminaire dédié à la révision générale des politiques publiques (RGPP), Valérie Pecresse, ministre du Budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement, a exhorté les collectivités territoriales à engager «une révision générale des politiques locales».
Dressant, quatre ans après sa mise en œuvre, un bilan élogieux de la RGPP, la ministre a déclaré que «les faits sont là: la modernisation de l’Etat n’est plus un slogan, c’est une réalité, un acquis et même un acquis irréversible». Sur le plan financier, «la réalité, c’est qu’avec la RGPP, nous avons évité 15 milliards d’endettement d’ici 2013 et plus de 200 milliards de dette sur le long terme», a-t-elle souligné.
Abordant la question de la poursuite des efforts à produire dans le domaine de la RGPP, Valérie Pécresse a exprimé le souhait et sa volonté de «l’étendre aux autres» et que «cette réflexion», «devra aussi concerner les collectivités locales». «Ce qui a fait le succès de la RGPP dans l’Etat, c’est que personne n’était exempté de l’effort d’économies et d’amélioration du service», a souligné la ministre du Budget en ajoutant que «la réforme du service public, elle ne peut pas s’arrêter aux portes des administrations locales, qui représentent 230 milliards d’euros de dépenses». «C’est pourquoi je crois indispensable que nous engagions une discussion avec les collectivités pour commencer, avec elles, une révision générale des politiques locales», a-t-elle affirmé.
En outre, après avoir mis en exergue le «coup de booster sans précédent à la e-administration», elle a indique que son «objectif» était «que 80% des démarches prioritaires soient disponibles en ligne d’ici la fin 2011, contre 30% en 2007». Aujourd’hui, plus de 11 millions de Français à pouvoir s’inscrire en ligne sur les listes électorales. Et plus de 12 millions de contribuables à utiliser la télé-déclaration des impôts. En ce qui concerne l’évaluation par les usagers des actions de modernisation, elle constate qu’«entre 2008 et 2010, l’évaluation de la complexité des démarches perçue par les usagers a ainsi baissé de 20%; le baromètre de la qualité de service affiche un indice en hausse de 4 points depuis un an à 81%».

Pour télécharger le discours (PDF, 74 Ko), utiliser le lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.colloc.bercy.gouv.fr
Édition du 30  novembre 2011 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 30  novembre 2011

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 18 novembre 2011 relatif au recyclage en technique routière des mâchefers d'incinération de déchets non dangereux


     

  • Ministère de l'économie et des finances

    Décret n° 2011-1663 du 28 novembre 2011 relatif au réseau du Crédit agricole


     

  • Arrêté du 29 novembre 2011 relatif au relèvement du salaire minimum de croissance en métropole, dans les départements d'outre-mer et dans les collectivités d'outre-mer de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril :

Les candidats unanimes pour défendre et conforter la commune
TERRITOIRES. Groupements hospitaliers de territoire : les élus inquiets
PRATIQUE. Créer une maison de santé
Loi égalité et citoyenneté : les mesures relatives à l'urbanisme

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr