Édition du 11  septembre 2017


Imprimer Imprimer

Les communes et leurs CCAS, premiers relais des microcrédits personnels

Cela fait maintenant dix ans que le micro-crédit personnel existe. Sur le modèle du micro-crédit professionnel, il permet à une personne qui n'a pas accès au crédit bancaire classique de financer malgré tout un projet d'insertion sociale ou professionnelle. L'achat ou la réparation d'une voiture, l’obtention d'un permis de conduire ou d'un deux roues pour ne pas perdre son emploi ou en trouver un s'avèrent d'ailleurs le premier motif des demandeurs de micro-crédit, relève l'Union nationale des CCAS et CIAS, dans son bilan annuel.
Le réseau des CCAS et CIAS devient cette année le premier réseau de points d'entrée du micro-crédit, précédant de peu celui des UDAF (Unions départementales des associations familiales). En dix ans, près de 10 000 microcrédits ont été distribués par les CCAS et CIAS. 1534 l’ont été l'an dernier. En moyenne, pour 10 microcrédits octroyés, les CCAS ont reçu au moins 40 demandeurs. La fourchette peut être encore plus élevée. Cela s'explique par plusieurs raisons selon l'UNCCAS : il devient de plus en plus difficile pour les allocataires de minima sociaux de dégager le reste à vivre suffisant aux yeux des banques pour qu'un microcrédit leur soit accordé. Il faut rappeler que si les CCAS instruisent le dossier, c'est toujours le partenaire bancaire qui décide de l'octroi ou du refus d'un microcrédit. Ce type de refus se serait multiplié.
Autre explication avancée par l’UNCCAS, certains CCAS communiquent largement sur ce dispositif, s'en servant comme d’un produit d'appel. Cela leur permet de toucher un public qui ne solliciterait pas sans cela le CCAS, mais qui peut avoir besoin d'être épaulé à un moment difficile ou pour réaliser un projet, sans que la réponse passe nécessairement par un microcrédit. C'est notamment le cas du CCAS de Grenoble. Autre tendance relevée par l’étude : le montant moyen des microcrédits tourne autour de 2000 euros. Il est un peu plus élevé en outremer. Parmi les bénéficiaires, on trouve des travailleurs dits pauvres, ou précaires, des jeunes en CDD ainsi que des allocataires de minima sociaux, ces derniers étant cependant de moins en moins nombreux.
E.S.
Consulter l’étude.
Édition du 11  septembre 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 10  septembre 2017

  • Ministère de la culture

    Arrêté du 7 septembre 2017 portant attribution du label « Centre dramatique national » au théâtre du Préau, situé à Vire (Calvados)


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Arrêté du 7 septembre 2017 portant attribution du label « Centre dramatique national » au Théâtre Olympia, situé à Tours (Indre-et-Loire)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 28 août 2017 fixant la liste des indicateurs contenus dans le rapport sur l'état de la collectivité prévu à l'article 33 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 8 septembre 2017 portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 6 septembre 2017 relatif à la mobilisation de la réserve sanitaire


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr