Édition du 8 novembre 2018


Imprimer Imprimer

Lancement de la campagne #MaCommuneJyTiens

image Amf alt

Autre temps fort pour l’AMF, hier : le lancement officiel de sa grande campagne de communication visant à « sensibiliser le grand public sur la place et le rôle de la commune et de ses élus ». Une campagne qui va se dérouler en deux temps, pendant presque un an.
« La commune, c’est la République. Voilà le message que nous voulons porter », a expliqué hier Philippe Laurent lors de la conférence de presse organisée à l’AMF. « C’est aussi le lieu de fourniture des services publics du quotidien. Et enfin un lieu d’innovation. »
La campagne s’articule autour du slogan « Ma commune j’y tiens ». « ‘’Ma commune’’, notez-le bien, et pas ‘’mon maire’’ », soulignait hier Gilles Leproust, maire d’Allones. Il s’agit bien de montrer le rôle de la commune et, comme on peut le lire dans le dossier de presse de la campagne, de replacer celle-ci « au cœur de l’édifice républicain ».« Il s’agit au fond d’une campagne électrochoc, explique Agnès Lebrun, maire de Morlaix, pour rappeler à tous que la commune  est le premier maillon de la cohésion sociale. » 
Il s’agit aussi de montrer que les maires, selon l’expression utilisée hier par Cécile Gallien, maire de Vorey-sur-Arzon, sont « des faiseurs ». « Nous avons la clause de compétence générale et nous sommes élus au suffrage universel direct – c’est cela qui nous donne notre légitimité. » Une grande partie de la campagne de l’AMF est donc axée sur cette notion de maire « faiseur » : les visuels de la campagne se déclinent sur le thème « On le fait ! ». Exemples : « Être le premier investisseur public national ? On le fait ! » « Entretenir 687 789 km de voirie ? On le fait ! » « Servir 8 millions de repas par jour à toutes les générations ? On le fait ! »
Dix-sept visuels de ce type ont été élaborés. Ils seront affichés dans les communes qui le souhaitent et diffusés via les réseaux sociaux. Une large campagne de presse va démarrer dès maintenant, notamment dans 60 titres de la presse quotidienne régionale.

Susciter des vocations
Après cette première phase visant à « informer et mobiliser », la deuxième séquence, qui se déroulera entre janvier et septembre 2019, aura pour objectif de « susciter l’adhésion ». Elle s’articulera autour de visuels montrant que la commune « est au rendez-vous des temps forts de la vie », et montrera le rôle de celle-ci sur six grandes thématiques : « Entourer, embellir, secourir, éveiller, innover, rassembler ».
Les maires sont naturellement invités à s’emparer de ces visuels (aussi bien lors de la première que de la deuxième séquence) et à les diffuser de toutes les manières possibles : un kit de communication est mis à leur disposition, leur permettant de décliner les visuels sur tous supports, aussi bien physiques que numériques. Ils pourront également mener cette campagne à travers des échanges avec les citoyens et les acteurs de leur territoire.
Les citoyens, justement, ne sont pas oubliés : outre les échanges avec les élus, ils seront sollicités via un concours photo sur Instagram, où « chacun pourra se prendre en photo dans sa commune, à un moment qu’il juge important dans sa vie ».
L’un des objectifs de cette campagne, a-t-il d’ailleurs été rappelé hier, est de « susciter des vocations » et de donner envie aux citoyens de s’investir dans la fonction de maire ou de conseiller municipal.
Comme le résument, dans le dossier de présentation de la campagne, François Baroin et André Laignel : « Cette campagne entend combattre les discours stigmatisants et les procès injustes dont sont de plus en plus souvent victimes les communes et leurs élus. Il nous faut restaurer à sa juste place la commune dans les têtes et les cœurs. Tout à la fois ancrée dans l’histoire et moderne, la commune est véritablement l'institution d'avenir du XXIe siècle. » Télécharger le dossier de presse de la campagne.
Accéder au kit de communication

Édition du 8 novembre 2018 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 8 novembre 2018

  • Lois et décrets

    LOI n° 2018-957 du 7 novembre 2018 relative à l'accueil des gens du voyage et à la lutte contre les installations illicites (1)


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 6 novembre 2018 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie et des finances

    Décret du 6 novembre 2018 portant classement de la commune de La Bresse (Vosges) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie et des finances

    Décret du 6 novembre 2018 portant classement de la commune de Bussang (Vosges) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  • Ministère de l'économie et des finances

    Décret du 6 novembre 2018 portant classement de la commune de Chamrousse (Isère) comme station de tourisme


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr